Toits blancs et toits verts

Les surfaces foncées (comme les toits noirs) absorbent beaucoup plus de chaleur que les surfaces blanches, qui reflètent les rayons du soleil. Les surfaces noires ou foncées peuvent être plus chaudes de 21 °C que les surfaces de couleur pâle. Par l'installation d'un revêtement clair ou d'un toit vert, vous pouvez contribuer à rafraîchir votre milieu de vie.  

Exemples de toit blanc et de toit vert à Montréal

Les toits blancs

Sur un toit traditionnel, trois revêtements sont envisageables : 

  • Membrane multicouche
  • Membrane monocouche
  • Membrane bicouche ou élastomère.  La première couche est posée au chalumeau, puis est ensuite recouverte de gravillons (avec des couleurs variables de blanc à gris)

Les avantages :

  • Ces toits demeurent 50 à 60 % plus frais que les toits conventionnels
  • L’aménagement d’un toit réfléchissant prolonge la durée de vie des toits de 30 à 50 %

Les règlements d'urbanisme de plusieurs arrondissements (dont Mercier-Hochelaga-Maisonneuve sur le territoire d'ILEAU), comprennent des exigences particulières pour la réfection et la construction des toits.

Les toits verts

Un toit vert est un espace muni de plusieurs membranes imperméables et isolantes qui permettent d’installer une couche de terre où pousseront des végétaux (plantes, arbres). 

Les avantages : 

  • Climatise naturellement en été
  • Accroît l’efficacité énergétique du bâtiment en été et isole en hiver
  • Absorbe en moyenne 75 % des eaux de pluie reçues
  • Offre des espaces de verdure supplémentaires
  • Prolonge la durée de vie des toits
  • Combiné à l'installation d'une terrasse, constitue un milieu de vie convivial

Pour en savoir plus