Présentation du projet ILEAU

Le projet ILEAU (Interventions locales en environnement et aménagement urbain) est une opération de lutte aux îlots de chaleur urbains menée dans l’est de Montréal jusqu’en 2017. Coordonné par le Conseil régional de l'environnement de Montréal (CRE-Montréal), le projet est réalisé en étroite collaboration avec un grand nombre de partenaires locaux et régionaux qui ensemble unissent leurs efforts afin de créer des transformations majeures sur le territoire. L'ensemble de la collectivité est invité à s'engager concrètement dans le projet en posant des actions sur le terrain. 

Les objectifs du projet

  • Réduction des effets néfastes des îlots de chaleur urbains (ICU)
  • Amélioration du cadre de vie et de travail, en particulier auprès des populations les plus vulnérables
  • Amélioration de l’accès à des espaces verts pour les employés et les citoyens
  • Consolidation des liens verts dans l’optique de créer une trame verte et bleue et d’augmenter la biodiversité

Un projet multi-facettes​

  • Verdissement des terrains, des murs, des toits
  • Installation de toitures blanches
  • Aménagements des stationnements de façon écologique
  • Aménagements pour la biodiversité
  • Interventions favorisant l’accessibilité en transport actif et collectif 

Un soutien pour favoriser le passage à l'action

En vous engageant dans le projet ILEAU, vous pourriez bénéficier d'un soutien financier et technique pour la réalisation de votre projet.  

  • Achat de végétaux : arbres, arbustes, vivaces, plantes grimpantes, semences indigènes
  • Plans d’aménagement simplifiés et détaillés (conditionnel à l’engagement formel de réaliser les travaux dans l’année suivant la réalisation du plan)
  • Ressources humaines : opération de plantation, encadrement d’une plantation bénévole, entretien
  • Matériel pour les travaux (paillis, tuteur, terre)
  • Enlèvement d’asphalte : sciage et enlèvement
  • Mobilier : tables de pique-nique

Le territoire d'intervention 

Le projet concerne le territoire de 5 arrondissements : Anjou, Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, Montréal-Nord, Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles et Saint-Léonard. Trois niveaux d’interventions ont été définis à l'intérieur de ce territoire en collaboration avec les organismes locaux et régionaux et le comité d'experts : les zones prioritaires, les liens entre ces zones et l’ensemble du territoire. Pour chacun de ces niveaux, des actions diversifiées alliant blanchiment des toits, verdissement des toits, des murs et des terrains, transformation des stationnements, augmentation de la biodiversité, déploiement de corridors verts, et sécurisation des accès aux espaces verts seront implantées. 

Un projet mobilisateur

La réussite du projet repose sur la mobilisation de l’ensemble des partenaires afin de créer un véritable mouvement. 

Le comité d’experts : Chercheurs et professionnels dont l'expertise est mise à contribution dans la définition des zones prioritaires et dans le choix des mesures optimales de lutte aux ICU selon le contexte d'intervention. 

  • Yves Baudouin (Université du Québec à Montréal)
  • Mélanie Beaudoin (Institut national de santé publique du Québec)
  • Andrew Gonzalez (Université McGill)
  • Christian Messier (Université du Québec à Montréal)
  • Édith Normandeau (Association des architectes paysagistes du Québec)
  • Sophie Paquin (Direction de la santé publique de Montréal)
  • Owen Rose (Rose Architecture)
  • Robert Siron (Ouranos)

Le comité de partenaires : Organismes locaux et régionaux qui jouent un rôle de relais sur le terrain (mobilisation, réalisation, diffusion) et assurent la cohérence entre les recommandations du comité d’experts et le contexte local.

Consulter la liste des partenaires