Du fleuve à la rivière à vélo : le rêve d'une véritable promenade

Une vingtaine de représentants d’organismes et de citoyens ont pris part, le 18 septembre, à la balade « Du fleuve à la rivière à vélo », organisée par le CRE-Montréal, dans le cadre de J’Embarque! Les rendez-vous de la mobilité durable et de notre campagne ILEAU. Les cyclistes ont eu l’occasion d’expérimenter le lien actif entre la rivière des Prairies et le fleuve Saint-Laurent à l’ouest de l'autoroute 25, mieux connu sous le nom de Corridor des ruisseaux.

L’activité a permis d’identifier les noeuds et les barrières qui empêchent des déplacements sécuritaires et conviviaux. Ce fut aussi l’occasion pour plusieurs de découvrir quelques oasis de quiétude et de verdure méconnus tout au long du parcours : parc-nature du Ruisseau de Montigny, bassin d’Anjou, boisé Jean-Milot, parc Francesca Cabrini. 

Les deux groupes de cyclistes partant des extrémités du parcours se sont rejoints au parc Félix-Leclerc pour recharger les batteries et pour échanger sur leur expérience. 

L’activité a mis en lumière le fait qu’une bonne partie du trajet est déjà consolidée et que par des aménagements adéquats (sécurisation des traverses, piste cyclable en site propre, signalisation), la concrétisation de ce lien majeur est possible à moyen terme. 

Les commentaires, suggestions et idées récoltés lors de l’activité vont être compilés et les parties prenantes concernées vont ensuite être interpellées afin que des actions concrètes soient posées. Nous vous tiendrons au courant de l’avancement de ces démarches. Des activités similaires sont à prévoir prochainement afin de réaliser un exercice semblable pour d’autres liens actifs identifiés dans le cadre de la campagne ILEAU. 

Merci aux participants, à la conseillère de ville dans l’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, Suzie Miron, pour sa présence au point de rassemblement, à Vélo-Transit qui a gracieusement mis deux vélos à assistance électrique à notre disposition, au Comité de surveillance Louis-Riel pour l’accueil au parc Félix-Leclerc et à Vélo-Québec pour son soutien dans la planification de l’activité.